BIOGRAPHIE

BIOGRAPHIE

MALIKA BELLARIBI LE  MOAL

BIOGRAPHIE MALIKA BELLARIBI LE MOAL

Malika Bellaribi le Moal : artiste engagée, cantatrice reconnue, est née en 1956 dans le bidonville de Nanterre. Alors que rien ne la destinait au monde de la musique classique c’est un grave accident qui va faire basculer sa vie et lui ouvrir les portes de l’art lyrique. Percutée par un camion alors qu’elle n’a que 3 ans, elle est confiée, pendant une longue période, aux religieuses de St Vincent de Paul qui l’initient à la musique et lui transmettent leur foi. Après avoir hésité avec une carrière de comptable, elle choisit à 35 ans d’embrasser la carrière de chanteuse lyrique.

Sa voix rare de mezzo-soprano et sa générosité la conduisent sur les plus grandes scènes mondiales. Son répertoire va des compositeurs de la période baroque jusqu’aux compositeurs contemporains en passant par les grands classiques du XVIIIe et XIXe siècle. Ce large éventail musical la pousse à aborder des œuvres très différentes et à chercher toujours à surprendre son public. Ses qualités vocales, son incroyable présence sur scène, sa facilité à communiquer ses émotions la guident des pages les plus dramatiques de l’opéra aux airs les plus gais de l’opérette, en passant par les airs religieux les plus célèbres. Sa voix chaude, d’une longueur impressionnante lui permet de passer des grands rôles de mezzo aux rôles brillants de soprano dramatique avec une étonnante facilité. Elle met au service des œuvres qu’elle interprète, un désir passionné de transmettre les émotions. Sa recherche musicale consiste essentiellement dans l’exploration de son propre vécu émotionnel vis à vis des grandes œuvres.

Chanteuse lyrique sur les plus grandes scènes, notamment salle Pleyel, salle Gaveau, au Théâtre du Renard, à l’opéra national du Rhin, à l’UNESCO, mais aussi en Italie, en Allemagne, au Luxembourg…etc…elle mène une carrière de soliste internationale depuis 1987. Elle est la créatrice de nombreux spectacles notamment « les héroïnes de la méditerranée », « l’opéra dans tous ces états », « l’opéra et ses petites fatalités », « les aventurières », « Rires et Larmes », « Sur des airs de Rossini » et plus récemment du spectacle « Mozart l’infidèle » actuellement en tournée. Elle incarne de nombreux rôles titres et rencontre un immense succès pour ses interprétations notamment de Carmen dans la création « Carmen citoyenne? », Santuzza dans « Cavaleria Rusticana », Rosine dans « Le Barbier de Séville », Dalila dans « Samson et Dalila » … En plus de sa carrière de soliste elle est la créatrice du festival lyrique « de Bouche à Oreille en Gascogne » qui fête ses 15 ans cette année.

Elle enregistre 3 albums « Melting’op », « les héroïnes de la méditerranée », « Récital à Gaveau » et publie son autobiographie intitulée « les sandales blanches » aux éditions Calmann-Lévy.

Ce qui impressionne le plus chez Malika au-delà de ses qualités vocales c’est qu’elle est une artiste humaine. Malika est certes une grande diva mais elle est avant tout une artiste généreuse, simple et engagée. En effet, plutôt que de rester concentrer uniquement sur sa carrière personnelle, Malika choisit de ne pas vivre seule sa carrière de diva elle choisit de se tourner vers ceux qui n’ont pas accès à cette musique en allant dans les quartiers défavorisés à la rencontre de personnes fragilisées et en les aidant à se (re)construire, à reprendre confiance, à sortir de la violence et à retrouver leur richesse personnelle par le biais du chant lyrique.

Son ambition est d’aider les gens à se transformer à travers la musique grâce à de nouvelles pédagogies autour des 5 sens, de la transformation et des émotions. C’est aussi démocratiser l’art lyrique et faire découvrir l’opéra et le chant à des enfants et adultes des quartiers qui n’ont pas la chance d’y avoir accès. Avec l’association « Voix En Développement », elle anime, depuis plus de 20 ans, des ateliers de chants pour enfants, adolescents et adultes qui ont été fragilisés, qui sont en rupture de lien, en échec scolaire ou au chômage, dans la solitude, dans la violence… Les différents projets d’opéras menés toutes ces années ont provoqué des changements significatifs dans la vie de tous les participants, et dans celle du public toujours plus présent lors des représentations. Ils ont favorisé les échanges, le retour au dialogue, à l’ouverture sociale, à l’envie de travailler, à la confiance, à la paix.

Malika donne également de nombreuses conférences et master classes autour des nouvelles pédagogies, du chant lyrique et du vivre ensemble. Elle intervient dans les centres sociaux, dans les maisons de quartiers, dans les écoles et les universités.

Elle publiera cette année aux éditions Nathan un livre sur la pédagogie auprès des enfants.

 

Tous ces engagements lui ont valu d’être nommée aux grades de: Chevalier de l’ordre du mérite, Chevalier des arts et des lettres, Chevalier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2016, et récemment Officier de l’ordre des Arts et des Lettres

 

Biographie

Malika Bellaribi – Le Moal, chante en soliste depuis 1987. Parallèlement à la création de spectacles d’airs d’opéra, elle propose des concerts « à la carte » sous forme de récitals ou de concerts de musiques sacrées.

 

De 1994 à 2004

Récitals au théâtre du Renard – Paris.

1996 – 1997

Récitals à la talle Cortot – Paris.

1998

Récitals à la talle Gaveau – Paris.

Création du spectacle « L’Opéra dans tous ses états » mis en scène par Belkacem Tatem.

1999

Création du spectacle « L’Espagne de nos Amours » pour la Salle Pleyel – Paris.

2000

Création du spectacle « Les Héroïnes de la Méditerranée » mis en scène par Cyril Roche.

2001

Festival Strasbourg Méditerranée, Unesco (Paris), Creil, St André les vergers…

« Les héroïnes de la méditerranée » et « Grands airs d’opéra» au théâtre du Renard – Paris.

2002

Création du spectacle « L’Opéra et ses petites fatalités » pour le théâtre du Renard – Paris.

2003

« Les Héroïnes de la Méditerranée »

Opéra de Strasbourg, festival Onze bouge, auditorium St Germain des Près…

2004

Création du festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Opéra « Cavelleria Rusticana » de Pietro Mascagni

2005

Deuxième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

« Mignon » d’Ambroise Thomas au Théâtre du Renard – Paris

2006

Troisième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Récital « Sur les Airs de Rossini » au théâtre du Renard – Paris.

2007

Quatrième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Création du spectacle « Carmen, citoyenne ? », mis en scène par Gilbert Carsoux – au Café de la Danse à Paris.

2008

Cinquième édition du festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

« Les Aventurières » un spectacle sur des airs de Mozart et de Rossini au théâtre « Le Passage vers les Étoiles » à Paris.

Le 8 octobre, parution du roman autobiographique « les sandales blanches » chez Calmann-Lévy.

2009

Sixième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Création de « Samson et Dalila » pour le théâtre « Le Passage vers les étoiles » à Paris.

Le 15 mai 2009, Malika reçoit la distinction de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

2010

Septième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Spectacle « Carmen, citoyenne ? » au théâtre l’Avant-seine de Colombes et à l’Unesco à Paris.

2011

Huitième édition du Festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Spectacle « Drames et légèretés de l’Amour » d’après l’opéra « Il Trovatore » de Verdi, avec l’orchestre philharmonique de la RATP.

Malika reçoit le prix de la Femme Dynamisante Clarins 2011.

2012

Neuvième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Création d’un nouveau spectacle « Samson et Dalila » d’après l’opéra de Camille Saint-Saëns.

Le 7 mars 2012, Malika reçoit la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

2013

Dixième édition du festival de chant lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Création d’un nouveau spectacle « Le Barbier de Séville » d’après l’opéra de G.Rossini.

2014

Onzième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Création d’un nouveau spectacle « La Belle Hélène » d’après l’œuvre d’Offenbach.

2015

Douzième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne ».

Spectacle « Carmen, citoyenne ? » d’après l’opéra de G.Bizet.

Récital « Airs sacrés et Lieder » – salle Cortot.

2016 :

Treizième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne »

Malika Bellaribi Le Moal est nommée au grade de chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur par le Premier ministre Manuel Valls.

Spectacle « Cavaleria Rusticana  » de Pietro Mascagni

2017 :

Quatorzième festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne »

Spectacle « Le Barbier de Séville  » d’après l’opéra de G.Rossini.

2018 :

15e festival lyrique « De bouche à oreille en Gascogne »

Spectacle « La Presque Grande Duchesse d’environ Gerolstein  » d’après Jacques Offenbach

Discographie

 

Récital à Gaveau – LIVE

(juillet 1998 – label: VED)

Les héroïnes de la méditerranée

(mars 2003 – label: DIK Musique & VED)

Melting Op’

(septembre 2012 – label: VED)

 

Présentation des professionnels de la troupe lyrique de Malika Bellaribi Le Moal

 

Caroline Dumas

Ancienne soliste de l’Opéra de Paris. Elle assure la mise en scène des spectacles de la troupe.

 

Mathilde Furois – Soprano

Formée à l’école Normale de Musique de Paris. Elle assiste Malika Bellaribi Le Moal dans son enseignement.

 

Alexandre Belikian – Basse

Musicien (piano classique), il accompagne au piano les cours de Malika Bellaribi Le Moal.

 

Georges Wanis – Ténor

Formé à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Membre de la troupe de l’opéra du Caire.

 

Christian Le Moal – Baryton

Formé par Caroline Dumas.

 

Guillaume Durand – Baryton

Depuis l’âge de 15 ans, Guillaume Durand étudie le chant auprès de la soprano Caroline Montier et au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Boulogne-Billancourt (92) dans la classe d’Esthel Durand.

 

Céline Courcier – Soprano

Jeune talent de l’Ecole Normale de Musique de Paris.